Ce legging de course

Je vois fleurir des articles sur le running, mais ce n’est pas pour suivre une tendance que je fais cet article.

Dimanche j’ai couru les 20km de Paris. C’est la 3e fois que je le cours. La première était il y a 8 ans. C’était ma première course.  Il y en a eu beaucoup entre temps. Je voulais repartir sur une course familière en sachant que je n’aurais pas un entraînement optimal. Pour les 9 mois de mon bonhomme j’avais tenté un trail de 17km (qui faisaient finalement 20) qui fut très douloureux.  Du coup j’ai préféré repartir en terrain connu. Je sais la ou s’est dur. Du coup je l’ai super bien gérée et j’ai fait même 10 minutes mieux que prévu.

Bref je voulais parler du legging que j’ai mis pour cette course (et qui me suit en entrainement depuis quelques mois, au grand amusement de mes collègues).  J’ai voulu en faire un article quand je l’ai reçu au printemps.

20151014_084359

Jamais avant je n’aurais osé porter un legging pareil. J’étais bien dans ma peau mais pour moi c’était noir obligé et la seule fantaisie était un petit liseré fluo (vous voyez les vêtements decathlon) il faut dire aussi que le choix était limité.

Là il s’est passé deux choses :
– on a un choix dingue, rien que chez Nike où je l’ai trouvé
– j’ai perdu beaucoup de poids par rapport à avant d’avoir des enfants. Du coup je m’assume mieux.

C’est fou non? Avant j’étais une dingue de sport. Deux séances de capoeira et deux séances de course par semaine.
Plus beaucoup de marche. J’ai couru un marathon un mois avant ma première grossesse.
Et malgré tout ça je n’ai jamais réussi à perdre ces 6 kg pris pendant mes études.

Je les ai perdu progressivement après les 1an de mon fils. Et tout reperdu en 4-5 mois après la naissance de ma fille.
Mais comment ça se fait? J’avais toujours cru que la grossesse serait fatale pour moi.

Avant je mangeais beaucoup de féculents riz-pates le soir . J’étais persuadée qu’avec tout ce sport j’en avais besoin.
Et puis aussi en dehors du sport, à la maison, je passais beaucoup de temps devant les séries. Alors forcément ça ne fait pas beaucoup bouger.

Quand mon fils a été assez grand pour manger comme nous, on a adapté nos repas surtout du soir à ses besoins.  Beaucoup beaucoup de légumes.  J’ai découvert que je n’avais pas besoin de me blinder pour ne pas avoir faim la nuit. Même je me rends compte que ce sont les soirs ou on fait un truc pas bien équilibré que j’ai faim au milieu de la nuit. Jamais après une bonne soupe.

Et à côté de ça niveau dépense énergétique. .. rien à voir!  Porter petit Bonhomme.  Le reposer par terre. Le relever (sur le chemin de la boulangerie)  ça fait les muscles. Et à la maison on ne se pose pas un instant.

Et je pense aussi qu’avoir été bien sportive avant m’a bien aidée, d’une part à repartir, je pense que quand on n’a pas l’habitude c’est très difficile de se mettre à faire du sport quand on est bien crevée. Alors que quand on est devenu accro, on a besoin d’y aller. Et aussi, sur la prise de poids pendant la grossesse, ça limite certainement, et sur l’état de la peau : pas une seule vergeture sur le ventre.

Du coup voilà mine de rien sans effort je me suis affinée.  Et j’aime bien mes nouvelles jambes et mes nouvelles fesses. Je ne suis pas taille mannequin mais je me sens super bien. Et ça m’éclate de porter ce legging si flash. J’ai toujours pensé que quitte à être ridicule avec ma tête écarlate des que je coure 15 min autant faire ce que je veux pour les vêtements de course. Et j’ai eu un succès fou auprès des enfants spectateurs de la course « il est trop bien votre legging Madame! ». 🙂

20151014_084437

Cet article j’ai voulu l’écrire aussi après un article de Lucile Woodward, que j’ai trouvé super vrai, mais qui a reçu une bordée d’injures en commentaires. Je trouve ça dommage parce qu’elle est pleine de bon sens.

J’aime beaucoup lire ses articles, et même si je ne fait pas les exercices qu’elle propose en vidéo, j’aime bien la lire, surtout ce qu’elle propose coté nutrition, j’y ai trouvé plein d’idées de repas du soir facile, rapide et équilibré, c’est toujours galère à trouver.

Voila, si ça peut motiver certaines à se remettre au sport, ça aide vraiment à se sentir bien, jolie. Même quand on ne fait pas 1,75m et 50 kg! j’en suis bien loin de l’un comme de l’autre.

Publicités

2 réflexions sur “Ce legging de course

  1. Super legging 😍 tu as raison d’oser. Dommage que je ne l’ai jamais vu en vrai … Hihi
    J’ai vu aussi le tollé d’un article du Lucille Woodward sur la blogosphere, si tu trouves ton bonheur tant mieux 😊 et bravo pour tes 20 kms

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s